Il n’est pas besoin de chercher très loin l’origine du nom de cette marque puisqu’elle a été fondée à Moscou, en 1997, par Natalya Kapsperkya et Eugène Kaspersky.

La sécurité des matériels est son domaine de prédilection et le site annonce fièrement quelques chiffres qui donnent un aperçu de l’emprise que détient la marque dans cette activité : 400.000.000 d’utilisateurs dont 270.000 entreprises, 310.000 malwares identifiés chaque jour, et 200 pays couverts.

Kaspersky ne cesse, chaque jour, de traquer la cybercriminalité avec une équipe de chercheurs particulièrement aguerrie à cet effet. Un travail qui s’effectue sur le plan international et, lorsque nécessaire, avec les autorités compétentes et la communauté mondiale.

Les données transmises à Kaspersky restent anonymes et les adresses e-mails transmises ne servent qu’à des l’envoi de messages ciblés.

L’entreprise détient désormais des bureaux dans plus de 30 pays à travers le monde, aux Etats-Unis, en Chine, en Corée du Sud, au Japon, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume Uni et en France, notamment.

Kaspersky joue un rôle tout à fait primordial dans le monde connecté tel qu’il se présente aujourd’hui et propose anti-virus, sécurité Internet, contrôle parental, protection et gestionnaire des mots de passe, pare-feu, protection bancaire, sécurité des appareils mobiles, protection des données, etc.

Alors, les logiciels Kaspersky vous protègent contre les spams, contre les chevaux de Troie, contre le phishing, et toutes les attaques que vous pourriez subir sur des sites Internet, par des e-mails, par l’introduction d’une clé USB ou d’un disque dur externe que vous connecterait un ami, etc.

Des logiciels que vous pourrez acquérir, par abonnement, selon le type de sécurité recherché et le nombre d’appareils à protéger.

Abonnement à la newsletter