La mémoire de l’ordinateur est un composant qui permet de stocker des données provisoires, de façon très volatile puisque l’information, contrairement au disque dur, n’y reste pas stockée. Elle sert pour les programmes, que ce soit dans un travail de bureautique, dans un jeu ou pour le lancement du système d’exploitation lui-même. C’est pourquoi la mémoire nécessaire est de plus en plus importante, pour des programmes de plus en plus gourmands. La quantité de base se situant souvent, aujourd’hui, à 4 Go.

Ballistix n’est pas le nom d’une société en tant que telle mais d’une série de barrettes de mémoire fabriquées par Crucial. C’est en 2004 que furent lancées les premières barrettes sous ce nom.

Le but de Crucial était, ici, de se positionner sur un créneau de gamers qui n’entend pas (ou ne peut pas) forcément, dépenser des sommes extraordinaires dans une configuration haut de gamme.

Rechercher la performance tout en restant compétitif sur le prix, c’est l’une des volontés de cette gamme de barrettes mémoire. Des temps de latence plus réduits, des vitesses plus élevées, des possibilités d’overlocker, tout est prévu pour répondre à des configurations puissantes sans apporter de surchauffe. Car il s’agit bien là du challenge, éviter que la surchauffe n’entraîne des problèmes ultérieurs. La température reste surveillée en toute circonstance.

Ballistix présente ainsi différents types de barrettes : la série Tactical, la série Sports, la série Tracer, la série Elite.

De la DDR 3 ou de la DDR 4, des barrettes mémoires vendues à l’unité ou par paire, des modules de 4 Go, de 8 Go ou de 16 Go, Ballistix apporte des modèles qui se veulent plus rapides et consomment moins.

Des modèles pour ordinateurs de bureau et d’autres pour les ordinateurs portables.

Abonnement à la newsletter